Les voeux de la municipalité

Les voeux de la municipalité

Le maire, Didier Dupouy, présente le bilan de sa mandature. En retrait, Dominique Destribos et Béatrice Makowiecki, conseillers municipaux, Marcel Pruet, Président de l'Intercommunalité, Boris Vallaud, député, et le Lieutenant Alain Nougaro, du centre de secours de Saint-Sever. Photo: JLG

En ce week-end de l'Epiphanie, la salle polyvalente était le théâtre de la traditionnelle cérémonie des voeux.

Les sarraziétoises et sarraziétois avaient répondu nombreux à l'invitation de la municipalité. Dans l'assistance, on relevait la présence de personnalités et d'élus: Boris Vallaud, député, Marcel Pruet, Président de la Communauté de communes Chalosse Tursan, le lieutenant Alain Nougaro, et son adjoint, David Monge, du centre de secours de Saint-Sever, un représentant de la Communauté de brigade de gendarmerie d'Hagetmau, l'abbé Castets, Christian Deyres, maire honoraire de Sarraziet, Serge Darbo, Président de l'ESMS basket et ses vice-présidents, Jacques Brethes et Guy Noizat.

Dans un premier temps, le maire, Didier Dupouy, a souhaité la bienvenue aux nouvelles familles qui viennent de s'installer sur la commune: Kolota-Rocher, et Prout-Antunez. Il a annoncé la naissance, en 2019, de Léon Roméo Desneux, mais a déploré le décès de madame Sylvie Goeury née Holst et de madame Honorata Makowiecki née Budka.

En cette fin de mandature, Didier Dupouy a adressé de vifs remerciements aux membres du conseil, puis aux différents employés municipaux: à Benoît Dubroca (en disponibilité) et à son remplaçant Laurent Lacombe, à Magali Marsan, responsable de la restauration scolaire, à Rébecca Lequet et à la nouvelle secrétaire Fanny Dupouy, sans oublier Maïté Dumartin et Victorine Goy qui ont occupé le poste d'assistante scolaire, ainsi qu'à Charlotte Couderc qui succède à cette dernière. Le maire a salué les mamies du village pour l'entretien des fleurs, et Jacques Gravina, pour son suivi de l'église Saint-Michel. Il a félicité les bénévoles qui s'impliquent dans les associations: ACCA, l'Amitié, le Comité des fêtes, l'APE, et l'ESMS basket. Enfin, il a mis en exergue le travail réalisé par Jean-Louis Gaillard sur l'historique du village, un document désormais disponible sur le site internet: sarraziet.fr.

Didier Dupouy a tiré ensuite un bilan de ces six années passées à la tête de la commune. Compte tenu d'une situation financière compliquée (dotation en baisse, remboursement de prêts de mandatures antérieures), la municipalité n'a cessé de gérer, car la situation ne permettait pas d'investir. Et donc tenter de faire plus, avec moins... De ce fait, parmi les actions menées à leur terme et dont la municipalité peut s'enorgueillir, il y a la construction du préau de l'école et l'aménagement de la cour, la réfection des vestiaires à la salle des sports, le goudronnage du chemin du moulin, les travaux réalisés à l'appartement situé au-dessus de l'ancienne école, l'archivage des documents en mairie, la vente d'une maison communale, l'arrivée du haut débit internet, les trois ventes de maisons au lotissement "Jeanton", l'enfouissement de lignes électriques, etc... De plus, sur le plan sportif, le conseil municipal a "accompagné" la montée en Nationale 2 de l'équipe masculine 1 de l'ESMS.

Le président, Marcel Pruet, donnait ensuite quelques explications rapides sur le PLUI (*), avant de préciser le rôle joué par l'intercommunalité dans l'arrivée du haut débit internet.

A son tour, le député, Boris Vallaud, intervenait sur un plan de politique générale, en souhaitant une meilleure justice dans la répartition des richesses de notre pays. Il soulignait également que cette cérémonie des voeux était un bel exercice démocratique.

Didier Dupouy reprenait ensuite la parole: "Ma tâche de maire a été exaltante, mais très prenante, et parfois délicate. Aussi, j'ai décidé de ne pas repartir pour une prochaine mandature. Je tiens à remercier les conseilleurs municipaux, ma maman, Jacqueline, mon épouse, Sabine, et mes enfants Camille et Baptiste pour leur soutien permanent. J'ai pris plaisir à travailler avec les différents élus et les services de l'Etat. Même si je sais que la marge de manoeuvre sera étroite sur le plan financier pour les années à venir, je souhaite une pleine réussite à la future équipe municipale."

Pour poursuivre de la meilleure manière la soirée, les habitants, élus et personnalités se retrouvaient autour d'un apéritif dinatoire.

(*) Le PLUI (plan local d'urbanisme intercommunal) est un document de référence dans les 50 communes du territoire. Il permettra un développement global et organisé de l'urbanisme au sein de la zone Chalosse Tursan.